Femme assise versant de l’eau

Eau et vie quotidienne


195.00

Dans cette statue de l’art Bastar de l’Inde du Sud,il se dégage une impression de tranquilité, un espace hors du temps, rythmé par la nature et le travail. En savoir plus...

Hauteur : 31,7 cm

Poids : 1,510 Kg

Art tribal

Technique de la cire perdue - Alliage cuivreux

Origine : Chattisgarh - Inde




Livraison gratuite UE, Norvège et Suisse


Description


Les Bastars



Le Bastar est un district de l'Inde du Sud dans l'État de Chattisgarh, il fût un royaume indépendant du 14ème siècle jusqu'à son intégration à l'Inde en 1948.

La population tribale représente 70% de la population du district ,de Bastar: les principales tribus sont les Gonds - les Abhuj Maria et les Bhatras. La plupart ont gardé leur tradition (art culinaire, vestimentaire, fêtes-) et leur religion animiste.

Les tribus vivent encore principalement de l'agriculture et des ressources tirées de la forêt (chasse, plantes médicinales, bois...).

Certaines tribus se consacrent à l'art statuaire en laiton depuis plus de 4000 ans. Cet art, que l'on retrouve aussi dans les États du Madhya Pradesh, de l'Odisha, dans l'Ouest Bengal, du Bihar... est appelé Dokra.


L'art Dokra



Cet art tribal Indien artisanal n'a pas changé depuis des millénaires (+ de 4000 ans) et la technique utilisée ,est toujours celle de la cire perdue : un modèle grossier en argile est réalisé puis recouvert de cire par l'artiste ,qui va lui donner sa forme définitive avec ses détails. L'ensemble est à nouveau recouvert d'un mélange argileux puis chauffé dans un foyer ouvert où un alliage cuivreux sera coulé. voir Blog

Les objets produits par les artistes Dokra peuvent être de nature ,usuels : coupelle, bougeoir... des instruments de musiques (cuivres), ou bien artistiques tels que des bijoux, des animaux : chevaux, éléphants, tortues..., des statues d'hommes et femmes représentant des scènes de vies quotidiennes et des divinités hindous adoptées par les tribus : Ganesh, Lakshmi...



Posture Ce qui marque au premier abord dans cette sculpture, c'est la disproportion du corps : le buste est immense, donnant une présence forte à cette femme. Les bras semblent sans fin, le regard est lointain. En effet cette femme effectue un geste maintes fois répété : transvaser l'eau de sa Tumba (gourde végétale réalisée à partir d'une courge qui sert à transporter l'eau de la rivière ou du puits jusqu'aux habitations) dans un ustensile de cuisine.

Bijoux L'artiste a choisi la sobriété avec un simple collier, des boucles d'oreilles très discrètes, quelques bracelets. La coiffure en chignon est typique, une coiffe en plume ajoute une touche festive à cette scène de vie quotidienne.

Inspiré par votre recherche

Dernières oeuvres consultées

Avis clients

"Je viens de recevoir la statuette Kubera : merci beaucoup, elle très belle. Merci pour le soin que vous avez mis dans l'emballage et dans la présentation du travail des familles qui créent ces statuettes, pour le contexte historique de cet art." (Stéphane M.)
 
"Excellent site. Tout s'est bien passé à nouveau pour cette deuxième commande" (Eric D.)
 
"Une richesse et une qualité extraordinaire ! Je recommande." (Jean-Baptiste V.)
 

Produit certifié authentique

Livraison internationale

Paiement sécurisé